Et Cézanne dans tout ça ?

 Et Cézanne dans tout ça ? cezanne

Cézanne est à Merleau-Ponty ce que le Tintoret est à Sartre : une sorte d’alter ego pictural ; d’ailleurs le peintre impressioniste considérait le peintre maniériste (ou plutôt matiériste selon Sartre) comme LE peintre par excellence.

Il existe en effet une corrélation étroite entre impressionisme et phénoménologie, car toutes deux cherchent à décrire les impressions que le réel produit sur nous, à  » revenir aux choses mêmes  » (Husserl).

Comment peindre le monde avant que l’homme ne le regarde ? La peinture décrit cet avènement du monde pour une conscience et son corps alors que  » la science manipule les choses et renonce à les habiter  » (Merleau,L’Oeil et l’Esprit ): le savant considère tout objet comme si il avait été fait pour lui, destiné à être examiné en laboratoire. Le peintre au contraire se fond dans la nature qu’il décrit: il apporte son corps au monde; ce n’est pas tant l’esprit que le corps qui peint: « c’est en prêtant son corps au monde que le peintre change le monde en peinture« . Ex: c’est l’oeil qui suit les volumes de la peinture qui donne l’impression de profondeur: »Tout relief en peinture peut être rendu par des cubes, des cônes et des sphères« . La peinture n’est donc pas tant là pour évoquer une présence qui serait déjà là avant, mais pour donner vie à ce qui est vu : cette « genèse secrète et fiévreuse des choses dans notre corps« . Tout se passe comme si l’esprit sortait des yeux pour aller se promener dans les choses. C’est la montagne elle-même qui se fait voir par le corps du peintre et la peinture va dévoiler le processus par lequel la montagne se rend visible (éclairages, ombres, reflets, couleurs): ce n’est donc pas une manière pour celui qui sait de questionner une nature ignorante, mais : »c’est la vision de celui qui ne sait pas à une vision qui sait tout, que nous ne faisons pas, qui se fait en nous ». C’est pourquoi tant de peintres plutôt que de dire qu’ils regardent les choses, ont dit que ce sont les choses qui les regardent dans l’inspiration. cf Merleau OEp31. Nostalgie de se situer à l’origine du monde. Peindre la pomme avant qu’elle ne soit pomme jugée et analysée par nous, son être apparaissant pour nous.

CF La biographie de Cézanne par Bertrand Fauconnier.

 

Lamoketterie |
lesbullesdannick |
Fatimacousinrachdi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Assodesfalaises
| Un pas vers les etoiles
| Ehua