K comme Kosmos

Kosmos = univers ordonné. Pour Socrate comme pour tous les grecs, il existe une justice cosmique au sens où la nature est toujours déjà ordonnée par des lois rationnelles qui la régulent de l’intérieur. C’est pourquoi la sophistique, qui repose notamment sur une opposition radicale entre nomos (la loi) et physis (la nature) et considère que la seule vraie loi naturelle est la loi du plus fort, constitue un véritable attentat ontologique à l’ordre des choses. De même, pour la majorité des Grecs, le néant ne précède pas l’être de l’univers ; l’être a toujours déjà été ; il n’a pas été créé ex nihilo…  ; autrement dit, il y a toujours déjà eu quelque chose avant. Cf le « Gorgias » de Platon.

patins cosmos

Lamoketterie |
lesbullesdannick |
Fatimacousinrachdi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Assodesfalaises
| Un pas vers les etoiles
| Ehua