Le fils de Teinturier : Naissance du blanc Tintoret

 

Le fils de Teinturier : Naissance du blanc Tintoret fantomestintoret-217x300

fantome-massacres-239x300

A bien y regarder, nous trouvons déjà les marbrures blanches et fantomatiques des peintures de Giaometti (ex le portrait de Jean Genet) à l’arrière plan des peintures du Tintoret, comme ci-dessus dans l’Enlèvement du corps de Saint Marc ou le Massacre des Innocents. Le fils de teinturier n’aime guère les couleurs et se révèle être « un étonnant blanchisseur » commente Alain Buisine. Le Tintoret préfère montrer la décompression de la matière en lumière, donnant naissance au fameux « blanc Tintoret » et à des « figures (à peine) humaines, étrangement inquiétantes, larves qui viennent de sortir du néant ou bientôt condamnées à y retourner »[1].


[1]Alain Buisine, Dictionnaire amoureux et savant des couleurs de Venise, Editions Zulma, 1998, p. 35-36.

 

giacometti_jean_genet_5-249x300

 

 

 

 

 

 

 

 

Portrait de Jean Genet par Giacometti

MARBRURES FACON GIACOMETTI

Lamoketterie |
lesbullesdannick |
Fatimacousinrachdi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Assodesfalaises
| Un pas vers les etoiles
| Ehua