Colloque 2013 du GES

Vous trouverez ci-dessous l’argumentaire de l’appel à communications du Groupe d’Etudes Sartriennes pour le colloque de l’année 2013, qui se tiendra à la Sorbonne (Paris), les 21 et 22 juin.

Thématique unique cette année : « Sartre dans la guerre — Autour de 1943″

N’hésitez pas à transmettre cet appel à toute personne intéressée qui ne serait pas encore membre du groupe.

Les propositions de communication sont à faire parvenir à l’un des secrétaires du GES pour le 3 mars 2013 (prière d’utiliser l’adresse électronique personnelle des secrétaires).

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement, si nécessaire !

Florence Caeymaex (philosophie) : F.Caeymaex@ulg.ac.be
Alexis Chabot (littérature) : alexis.chabot@orange.fr
Secrétaires du GES

 

Colloque annuel du Groupe d’Études Sartriennes

21 & 22 juin 2013

_____________

Appel à communications

Le Groupe d’Études Sartriennes se propose, pour son colloque annuel qui aura lieu

les 21 et 22 juin 2013 à la Sorbonne, d’organiser une série de conférences sur le

thème :

Sartre dans la guerre

 

Autour de 1943 —

 

Il y a soixante-dix ans, le 3 juin 1943, était créée à Paris la pièce d’un auteur encore

peu connu :Les Mouches, dénonciation transparente de l’oppression vichyste et

appel à la résistance ; de ce même mois de juin 43 date l’achevé d’imprimer de L’Etre et le Néant,

qui sera mis en vente le 11 août. Aussi le Groupe d’Etudes

Sartriennes se propose-t-il d’évoquer durant les deux journées de son colloque d

juin 2013, autour de cette charnière que constitue l’année 1943, Sartre dans la

 

guerre, en croisant les approches, historique et biographique, littéraire et

 

philosophique. Sartre dans la guerre, c’est aussi bien le professeur au lycée

 

Condorcet que l’écrivain en quête de sa résistance face à l’occupation nazie et qui

 

écrit de nombreux articles dans la presse de la France occupée ; c’est ce nouveau

 

penseur de l’existence et de la liberté que le public découvre d’abord à travers le

 

théâtre (Huis clos) puis les vifs débats lancés autour de l’existentialisme, et dont la

philosophie, connue seulement d’un cercle restreint de lecteurs savants, se

 

dépasse bientôt vers une pratique de l’écriture engagée (Les Temps Modernes)

; ce sont, des Carnets de la drôle de guerre aux Lettres au Castor en passant par

L’Age de raison, l’homme et l’écrivain qui veulent penser la guerre et qui se transforment au

contact de l’Histoire, en une prise de conscience décisive pour l’oeuvre à venir. Le

 

GES fait donc appel à toutes les contributions qui permettront d’éclairer ces années

 

de guerre dans toutes leurs dimensions.

 

 

Varia

Les personnes intéressées à présenter une communication originale sur un sujet ne

relevant pas de la thématique choisie peuvent également envoyer leur proposition.

 

Les propositions de communication sont à faire parvenir à l’un des secrétaires du

 

GES pour le 3 mars 2013. Les communications ne devront pas excéder 30 mn.

 

Prière de faire parvenir vos propositions de communication (titre et résumé en un

 

paragraphe) à l’adresse électronique personnelle des secrétaires, et non à l’adresse

 

du GES. En cas d’envoi postal, merci de les adresser à Florence Caeymaex.

 

 

Président du GES :

Michel Contat

(Michel.Contat@ens.fr)

Secrétariat du GES :

Alexis Chabot (alexis.chabot@orange.fr)

Florence Caeymaex (F.Caeymaex@ulg.ac.be)

7, Pl. du XX août (A1) 4000 Liège (Belgique)

 

http://ges–‐sartre.fr/

Lamoketterie |
lesbullesdannick |
Fatimacousinrachdi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Assodesfalaises
| Un pas vers les etoiles
| Ehua